Adapter le calcul du taux de rebond à un blog

Publié le 7 juin 2010 par Delphine Dietrich 1 commentaire »

Le taux de rebond, c’est quoi ?

La définition simple consiste à dire que le taux de rebond correspond au pourcentage de visiteurs qui sont arrivés sur une page web puis sont repartis de suite après, ce qui devrait s’approcher du pourcentage de visiteurs qui ont trouvé que le site sur lequel ils ont atterri ne correspondait pas à ce qu’ils cherchaient.

Or, Google Analytics a squeezé le « de suite après » de la définition et a défini le taux de rebond comme le pourcentage de visiteurs n’ayant vu qu’une seule page, peu importe le temps passé sur cette page. Et comme Google Analytics est très largement répandu et adopté, sa définition est devenue LA définition, que l’on retrouve par exemple sur wikipedia : « Le taux de rebond est le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page Web et qui ont quitté le site après. Ils n’ont vu qu’une seule page. »

La définition de Google n’est pas adaptée aux blogs

Le choix de Google sur le calcul du taux de rebond est bon pour de nombreux sites, et notamment les sites e-commerce, mais pas du tout pour les sites de presse en ligne et les blogs. En effet, on peut atterrir sur un article qui correspond à ce que l’on cherchait, le lire attentivement, puis s’en aller. Ou alors l’article peut contenir des liens externes qui répondent au besoin du visiteur, qui va donc sortir du site comme l’auteur l’y a invité. Le visiteur vient chercher une information précise, tombe directement sur la page du site ou du blog qui traite le sujet et le fait qu’il ne se rende pas sur d’autres pages du même site n’indique pas pour autant que la page en question ne correspondait pas à ses attentes.

L’article Le taux de rebond d’Analytics ne sert à rien : changez-le ! paru hier sur SEOMIX explique comment modifier le calcul du taux de rebond pour l’adapter au comportement de ses propres visiteurs et faire en sorte de se rapprocher de l’objectif initial, c’est à dire savoir combien de visiteurs ont trouvé que la page sur laquelle ils sont arrivés n’était pas pertinente. Cela permet de rétablir le taux de rebond ainsi que le temps moyen passé sur le site, statistique faussée par le fait qu’une visite avec rebond est comptabilisée comme uns visite de 0 seconde… Une technique que je recommande à tous les blogueurs.

Modification du calcul du taux de rebond dans Google Analytics

Il s’agit tout simplement de rajouter la ligne

setTimeout(’_gaq.push([\'_trackEvent\', \'Pas de rebond\', \'Plus de 30 secondes\'])’,30000);

après _gaq.push(['_trackPageview']);
et avant (function() {
dans la (nouvelle) portion de code Google Analytics, en choisissant le temps en millisecondes à partir duquel une visite d’une seule page ne doit pas être considérée comme un rebond.

En ce qui me concerne, ça y est c’est fait, j’ai modifié le calcul du taux de rebond sur les pages de mon blog. Cela se rapprochera peut être moins de la pertinence des pages jugée par Google, mais me sera plus utile pour juger de la réelle pertinence du contenu de mes articles pour mes visiteurs. Et vous, comptez-vous changer de méthode de calcul du taux de rebond ?

Pour tous ceux qui ont peur de perdre les informations originales, n’oubliez pas que le taux de rebond Google Analytics actuel correspond ni plus ni moins au pourcentage de visites de pages uniques et SEOMIX indique comment le retrouver en créant un segment avancé.


Articles liés
Publicité

1 commentaire

  1. Daniel dit :

    Je lis avec plaisir cet article qui rebondit rapidement sur mon article sur le taux de rebond.

    Comme précisé à la fin, l’utilisation des segments avancés permet de retrouver le taux de rebond de base, tout en améliorant l’analyse du réel taux de rebond (qui prendre en compte la pertinence des pages).

    Pour le code donné, il faudra cependant adapter le timing pour qu’il corresponde au contenu de votre site : plus le contenu est long, plus le timing devrait être élevé.