Rédiger son CV pour les logiciels de tri comme on écrit pour Google

Publié le 18 avril 2010 par Delphine Dietrich 8 commentaires »

« De même que sur le Net on apprend désormais à écrire pour Google, il faut maintenant penser à écrire son CV pour les logiciels de tri. » : une citation extraite d’un article de Courrier Cadre, sur lequel l’ESC Toulouse attire l’attention de ses futurs diplômés.

Le parallèle entre le classement des CV par les logiciels de RH et le classement des pages par Google est bien trouvé et interpellera tout ceux qui œuvrent pour le référencement de leur site ou de leur blog. Tout est une question de mots clés… et cela fait peur.  Je n’avais pas envisagé la rédaction de mon CV pour un robot.

Quelles sont les entreprises qui utilisent des logiciels pour trier les CV ?

Les plus grosses forcément, les grands groupes qui éditent de nombreuses offres et reçoivent des centaines de candidatures. Mais aussi celles qui passent par des cabinets de recrutement. Ce qui peut vous mettre la puce à l’oreille : une annonce qui spécifie le format du CV à joindre à la candidature, souvent les formats reconnus par le logiciel (Word, parfois RTF, PDF…)

Comment passer le filtre des logiciels de tri ?

Courrier Cadre indique comment « booster son classement ». Insérer un maximum de mots clés. Lesquels ? Ceux qui se trouvent dans l’annonce et les termes génériques généralement associés à la fonction.  Utiliser des synonymes pour être sûr de tomber sur l’expression exacte choisie par le recruteur. Si « ESC » est un mot clé, il serait dommage de passer à côté avec « école de management » ou « business school » ! Privilégier les expressions à la mode et les appellations courantes, car un titre de poste « maison » ne sera jamais un mot clé. Si une compétence exigée remonte à un stage ou un job d’été, ne pas manquer de le décrire. Enfin, la rubrique intérêts peut-être l’occasion de placer les derniers mots clés que nous n’avez pas réussi à caser avant.

Y-a-t-il a des astuces pour leurrer les robots ?

Oui, par exemple mentionner le titre du poste convoité : le logiciel de tri ne fera pas la différence entre les postes occupés et le poste convoité, et pourra donc vous considérer comme un candidat ayant déjà exercer la fonction !

Peut-on faire du spamdexing ? Certainement ! J’ai lu sur une discussion viadéo que placer du texte en petit en blanc sur blanc dans son CV et/ou dans sa lettre de motivation (en l’occurrence, le texte de l’annonce) pouvait fonctionner. A déconseiller tout de même, si cela se sait les logiciels ne tarderont probablement pas à le détecter. Sans aller jusque là, pourquoi ne pas ajouter une « boite à mots clés » sur son CV ? J’ai déjà vu cela et ce n’est peut être pas bête.

Conclusion

Pas de panique, il n’y a pas de raison que les CV bien rédigés et adaptés à l’offre soient bloqués par les logiciels de tri. Il est tout de même bien d’avoir conscience de l’existence de ces robots pour ne pas risquer se faire filtrer bêtement. Adapter sa candidature à l’offre, ne pas utiliser de termes alambiqués, écrire simplement et clairement sont les clés d’un bon CV !


Articles liés
Publicité

8 commentaires

  1. stelyst dit :

    cool! je suis en plein dans la rédaction de mes cv, donc c’est parfait!

  2. mmich dit :

    Parfait parfait, étant donnée la probable jeunesse de ces soft, toutes les techniques de dissimulation (voire de cloacking) doivent fonctionner : Il relativement simple de dissimuler des mots clés dans un ficher pdf…

    Un nouveau business de formatage de CV pour les robots va se mettre en place…

  3. Zitoune dit :

    Des logiciels de tri de CV, ça me fait froid dans le dos…!? La réalité se rapproche doucement du film « bienvenue a gattaca »

  4. Caroline dit :

    J’avais déjà entendu parler de mettre des mots en blancs.
    Pour les mots clés, Alexis me conseille d’écrire prépa HEC plutot que EC, car il me dit que même lui croyait que c’était toujours HEC, et que c’est le terme connu du public. Mais ça me gène dans la mesure où HEC veut dire « Hautes études commerciales » et EC « économique et commercial » donc c’est pas vraiment pareil…

  5. Acouphene dit :

    @Caroline :
    Je te conseille en effet de mettre prépa HEC. J’étais en prépa en 95-97, précisément lorsque la réforme a eu lieu et que le nom est devenu « prépa EC ». Pourquoi ? Justement parce que « prépa HEC » parle à tout le monde.

    Personne ne t’en voudra d’utiliser cette appellation, quelle que soit l’école que tu as intégrée d’ailleurs ! ;-)

  6. nael dit :

    trop cool je suis en plein dans la rédaction du cv aussi

  7. 12 conseils pour optimiser son CV pour les logiciels de tri : http://mashable.com/2012/05/27/resume-tracking-systems/

    Et ils confirment que les logiciels de tri n’ont pas tardé pour repérer le texte en blanc sur blanc !